Zhongzhi : la chute d’un géant de la finance chinoise!

Zhongzhi : la chute d’un géant de la finance chinoise!
Zhongzhi

Dans le contexte tumultueux du paysage financier chinois, une alerte retentissante ébranle le secteur. Zhongzhi Enterprise Group, l’une des principales banques parallèles de la Chine continentale, a émis un avertissement déconcertant à ses investisseurs. La société de gestion de patrimoine basée à Pékin a déclaré qu’elle ne pouvait pas honorer ses dettes, déclenchant une alerte dans le secteur fiduciaire qui gère une part importante des fonds d’investisseurs dans des projets immobiliers.

Selon le South China Morning Post, Zhongzhi a révélé que sa dette totale se situe entre 420 et 460 milliards de yuans, tandis que la valeur totale de ses actifs tangibles s’élève à seulement 200 milliards de yuans, impliquant un possible déficit de 260 milliards de yuans.

La société a déclaré que les résultats préliminaires de l’audit indiquent que le groupe est gravement insolvable et court un risque élevé de ne pas pouvoir soutenir ses opérations normales. De plus, elle a précisé que la valeur de récupération des actifs du groupe, principalement constitués d’investissements à long terme, sera faible en raison d’une faible liquidité, rendant ainsi insuffisantes les ressources disponibles pour faire face aux obligations à court terme.

La crise de Zhongzhi est encore compliquée par le décès du fondateur Xie Zhikun en décembre 2021 et les démissions ultérieures de plusieurs dirigeants clés, laissant l’entreprise « largement hors de contrôle ».

Malgré une série de tentatives de sauvetage, Zhongzhi n’a pas réussi à résoudre la situation de manière satisfaisante, ce qui a conduit l’entreprise à présenter ses sincères excuses à tous les investisseurs. Il convient de noter que Zhongzhi n’a pas répondu à la demande de commentaire du Post.

Cette crise financière de Zhongzhi survient à un moment où le secteur immobilier chinois traverse une période difficile. De nombreuses banques fiduciaires ont investi massivement dans des projets immobiliers, et l’effondrement des ventes immobilières et la réduction des revenus ont mis en évidence les difficultés financières. La santé du secteur financier chinois est étroitement liée à celui de l’immobilier, compte tenu du niveau élevé d’endettement des grandes sociétés immobilières.

La crise de Zhongzhi n’est qu’un des développements récents, avec d’autres géants immobiliers chinois tels que China Evergrande Group et Country Garden Holdings qui ont rencontré des problèmes financiers similaires. Ces entreprises ont accumulé d’énormes dettes et des logements inachevés, contribuant à mettre sous pression le système financier chinois.

De plus, l’arrestation de Hui Ka-yan, fondateur et président d’Evergrande, a suscité de profondes préoccupations à Pékin concernant les pertes des entreprises dirigées par certaines des personnes les plus riches du pays et leur impact sur le système financier et la stabilité sociale chinoise.

La situation de Zhongzhi et le contexte financier chinois attirent l’attention des observateurs du monde entier, beaucoup se demandant quelles seront les conséquences de cette crise pour le secteur fiduciaire et l’économie chinoise dans son ensemble.